Tu serais pas communiste, des fois ?

*Dans un polar de cette rentrée ( D’ombres et de flammes, Pierric
Guittaut, Série noire), deux gendarmes se chamaillent sur la manière de
mener leur enquête. L’un d’eux fait remarquer que les notables du coin
lui mettent des batons dans les roues, et comme d’hab, à coup de piston,
ils vont s’en sortir. Et l’autre, son chef, de grogner : « Tu serais pas
communiste, des fois ? ». Superbe remarque. Etonnez-vous de la misère du
monde, scandalisez vous des injustices, râlez contre les inégalités, et
vous entendrez forcément la question : « Tu serais pas communiste, des
fois ? » C’est pas nouveau, ça fait plus d’un siècle que ça se dit. Ce qui est interessant, c’est que ça n’a pas pris une
ride et l’on peut parier qu’au cours des lendemains qui déchantent qu’on
nous prépare, les indignés s’entendront dire encore et toujours : « Tu
serais pas communiste, des fois ? » Un titre de gloire, en quelque sorte. Vous remarquerez qu’il ne viendrait à l’idée de personne de dire à son voisin, en colère contre l’indignité du monde : « Tu serais pas socialiste, des fois ? »*

A venir :

Un collectif d’auteurs de polar , chez Arcane 17, autour de la présidentielle de 2017. Surprise, surprise...

Le polar "Grognards.net" (titre provisoire) devrait sortir fin 2016 chez le même éditeur.

Roman jeunesse "Bal à Belle Ile" ( Editions du bout de la rue)

La nouvelle "Station Ker-One", pour le revue "Les Refusés" des amis Kuhn/Thirion (septembre).

Participation à un recueil sur les "faits-divers" aux éditions Ska.

Rappel :

Nouvelle édition, grand format, de "La collection", virée noire en Alsace où il est question des "expériences" nazies au Struthof, durant l’occupation, et des nazillons d’aujourd’hui. Chez Horsain.

"Retour de flamme à l’américaine" chez Jasmin noir.

"Franco la muerte" chez Arcane 17.

— -

*9/10/11 septembre, Fête de l’Humanité

*24 septembre, Médiathèque Ste Geneviève des Bois, rentrée littéraire.

*1er octobre, Médiathèque de Bonneuil, rentrée littéraire.



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire